Physical and digital books, media, journals, archives, and databases.
Results include
  1. Roy Lichtenstein : de la tête moderne au profil Facebook

    Naivin, Bertrand
    Paris : Harmattan, c2014.

    "Et si l'oeuvre de l'artiste pop Roy Lichtenstein ne se limitait pas aux sixties ? Et si ses peintures que tout le monde pense connaître nous donnaient à voir, non plus uniquement la postmodernité américaine, mais également ce qui fonde notre hypermodernité écranique, connectée et réseautique ? Ce qu'il qualifiait lui-même de "tête moderne", cette représentation mass-médiatique de l'homme des années cinquante et soixante, annonce alors les profils Facebook. Le personnage lichtensteinien préfigure l'avatar, cette identité sélective, archétypale et changeante, lorsqu'au cool et à l'hédonisme consumériste et matérialiste succèdent le like et le culte du bavardage. Au travers de la nouvelle figure de l'artiste qu'entérine Lichtenstein, par le règne du personnage et la médiatisation de l'autre par l'archétype, c'est donc à un bouleversement de la notion même de sujet que nous assistons dans ces cases de comics et ces publicités. Un processus de recouvrement par l'image qu'accomplit aujourd'hui Facebook."--P. [4] of cover.

  2. Cachez ce beau que je ne saurais voir! : de la laideur à l'avènement de l'imbeau au XXIe siècle

    Naivin, Bertrand
    Paris : Hermann, [2023]

    "Du succès de la saga Moi, moche et méchant au #chubby sur Instagram, du selfie au photo-dumping, du désormais incontournable pull moche arboré à Nœl à l'improbable design de la Citroën AMI, il semble qu'aujourd'hui, la Beauté avec un grand B ne soit plus en vogua Normatif et dictatorial, artificiel et trompeur, prompt à l'asservissement et au rejet du différent, le Beau est alors à présent accusé d'intolérance et de propagandisme. Dès lors, la Laideur est devenue en art une source intarissable de liberté esthétique et une critique de la culture du Surhomme des dictatures du XXe siècle avant que le moche ne soit considéré comme une réponse à l'hyperesthétisme impersonnel et deshumanisant des mass media. Depuis, l'heure semble désormais à l'élaboration d'une esthétique de l'inesthétique et à la banalisation comme à la valorisation de nos penchants les plus abjects. De cette tendance émerge une nouvelle valeur qui ne prétend plus à la transcendance du Beau ni au choc cathartique du Laid, mais revendique une mocheté assumée et militante. Un moche qui entend déconstruire les anciennes hiérarchies esthétiques et morales au profit d'une vision résolument inclusive. Un néo-moche que nous qualifions d'imbeau, et dont ce livre propose d'analyser la genèse artistique autant que sociétale."--Page 4 of cover.

Guides

Course- and topic-based guides to collections, tools, and services.
No guide results found... Try a different search

Library website

Library info; guides & content by subject specialists
No website results found... Try a different search

Exhibits

Digital showcases for research and teaching.
No exhibits results found... Try a different search

EarthWorks

Geospatial content, including GIS datasets, digitized maps, and census data.
No earthworks results found... Try a different search

More search tools

Tools to help you discover resources at Stanford and beyond.